11 avril 2007

Explications enchaînées… Explicaciones enlazadas… Linked explications…


France - Dans un récent post, j’évoquais le soutien officiel de Jacques Chirac au candidat de l’UMP, Nicolas Sarkozy, quant aux présidentielles de 2007. Comme beaucoup je trouvais cet appui « légitime » politiquement parlant, alors qu’il en va tout autrement sur le plan humain, les deux hommes ne s’appréciant guère. Figurez-vous que Le Canard Enchaîné a peut-être découvert l’explication réelle de ce soutien. Il déclare en effet dans sa parution d’aujourd’hui que Nicolas Sarkozy aurait promis une sorte de passe-droit judiciaire à Jacques Chirac s’il était élu. Pour que l’actuel président de la république ne se retrouve confronté à la justice, Sarko aurait promis non pas une amnistie spécifique mais d’ajouter un article spécifique à la loi destiné à renforcer la lutte contre la délinquance. Ce dernier imposerait aux juges de clore leurs dossiers dans des délais stricts, soit une dizaine d’années. Cette réforme des délais d’instruction permettrait à Jacques Chirac d’éviter trois affaires qui remontent à plus d’une décennie : l’emploi fictif d’une secrétaire au RPR, les fausses factures présumées de l’imprimerie municipale de Sempap et d’autres salariés fantômes de la mairie de Paris. La réaction ne s’est pas fait attendre dans le camp Sarkozy puisque ces affirmations sont qualifiées de « grotesques, blessantes et mensongères ». Bien évidemment aucune preuve n’existe pour étayer les dires du Canard, mais serait-ce la première fois que de telles dispositions sont prises pour sauver des têtes ? La seule chose de sûre est que ces accusations risquent de plomber la campagne de Sarko…


Francia – En un reciente post, mencionaba el apoyo oficial de Jacques Chirac al candidato del UMP (derecha), Nicolas Sarkozy, en cuanto a las presidenciales de 2007. Como mucha gente, encotnraba este apoyo « legítimo » de un lado político, meitnras que la situación es bastante diferente a nivel humano, los dos hombres no apreciándose mucho. Imaginan que Le Canard Enchaîné quizá explicó la verdadera razón de este apoyo. Declara en efecto en su edición de hoy que Nicolas Sarkozy habría prometido una manera para Jacques Chirac de evitar la justicia si se elegía. Para que el actual Presidente de la República no se enceuntra enfrentado a la justicia, Sarko habría prometido no una amnistía específica sino de añadir un artículo específico a la ley destinada a reforzar la lucha contra la delicuencia. Este último impondría a los jueces concluir sus expedientes en plazos estrictos, o sea una dezena de años. Esta reforma de los plazos de instrucción permitiría a Jacques Chirac evitar tres asuntos que se remontan a más de una década : el empleo fícticio de una secretaria al RPR (ex UMP), las falseas facturas presuntas de la imprenta municipal de Sempap y otros asalariados « fantasmas » del ayuntamiento de París. La reacción no se hizo esperar en el campo de Sarkozy puesto que estas afirmaciones se califican de « grotescas, hiriendas y falsas ». Obviamente, ninguna prueba existe para apoyar las declaraciones del Canard, pero no sería la primera vez que se toman tales dispociciones para salvar unas cabezas. La única cosa cierta es que estas accusaciones no ayudan a la campaña de Sarko…


France – In a recent post, I evoked the official support of Jacques Chirac for the UMP (right) candidate, Nicolas Sarkozy, in the 2007 Presidential elections. As much, I found this support “legitimates” politically speaking, whereas the situation is quite different on the human relations, the two men not appreciating each others. Le Canard Enchaîné perhaps discovered the real explanation of this support. It indeed declares in its publication of today that Nicolas Sarkozy would have promised a kind of legal preferential treatment to Jacques Chirac if he were elected. To avoid the actual the current president of the republic to confront justice, Sarko would have promised not a specific amnesty, but a specific article to the law intended to reinforce the fight against the delinquency. This last would force the judges to close their files within strict times, that is to say ten years. This reform of the instruction times would make it possible to Jacques Chirac to avoid three businesses which go up at more than one decade : the fictitious use of a secretary in RPR (ex UMP), false bills of the municipal printing works of Sempap and other paid phantoms employees of the town hall of Paris. The reaction was not long in the Sarkozy camp since these assertions are qualified of “grotesques, wounding and untrue”. Obviously there is no proof to support the statements of the Canard, but it would not be the first time that such arrangements are taken to save some heads. The only sure thing is that theses charges are not helping Sarko in this campaign…



Sources : Le Figaro




6 commentaires:

Nathalie a dit…

Ce n'est trop etonnant comme revelations, il faut le dire. Dans le monde de la politique presque tous les coups sont pernis.

Petit ours a dit…

ça n'aura strictement aucun impact plombant sur la campagne de sarko. Ce genre de révélations non confirmées ne touche que les anti-sarkos, les autres en ont marre.

c'est vraiment très facile d'inventer mille et une calomnies, ce n'est certainement pas impossible que sarko ait eu cette idée ou d'autres pour s'assurer le soutien de chirac mais rien n'est sûr et ça ça énerve le peuple.
Enfin, à mon humblissime avis.

quintescent a dit…

Tout serait tellement plus simple si Chirac claquait juste à la fin de son mandat comme Mitterrand.
Ou juste à Pâques, comme JPII
Ca éviterait des complications à tout le monde.

mae a dit…

Même pas, le petit chèri se victimise à qui veut l'entendre et fait pleurer dans les chaumières!

Clandestina a dit…

Nathalie ---> il est vrai que cela n'étonne plus guère...

Petit Ours ---> je pense que tu as sans doute raison : ce genre de petites révélations agacent les gens.

Le problème, à mon avis à moi, c'est que justement ça les agace, ils se disent que personne n'y peut rien, et dons, les autres ont de ce fait, la voie libre pour faire ce qu'ils veulent.

Clandestina a dit…

Quinte ---> tu crois qu'il deviendrait un mythe!?! :D

Mae ---> euh... non non... on pleure pas dans toutes les chaumières!!!

 
Real Time Web Analytics