31 janvier 2008

Interview de Skale, La Onda Sarao

Artiste touche à tout, Skale s’apprête à lancer sur les ondes de Radio Transparence une émission consacrée à la musique latine actuelle. Rencontre.

Clandestina - Qui es tu Skale ?

Skale - Je suis une personne qui navigue dans le monde du spectacle et la communication depuis pas mal d’années. J’ai abordé pas mal de métiers et d’activités en relation avec ce domaine, j’ai apprivoisé et adopté la scène par tous les côtés, toutes ses couleurs et ses notes : musicienne, journaliste-animatrice radio, chargée de communication et de la culture ainsi que diffuseur dans des centres culturels, manager d’artistes … Et à présent je tends à me spécialiser dans la communication web (webmaster/webdesigner).

Je suis devenue manager d’artistes par la demande d’artistes barcelonais, j’ai donc créé une entreprise de spectacle du nom de Sarao Productions, j’ai travaillé pour des groupes comme BarXino (électro-ethnique - Barcelone), Papangù (fusion brazil - Barcelone), Che Sudaka (Barcelone), Fondacion Toni Manero (Barcelone), ElKapel (ex Color Humano - Barcelone) et bien d ‘autres.


Clandestina - Parles nous à présent du pourquoi de cette interview, à savoir ce projet radio.


Skale - Ce projet radio est né d’une forte envie de remonter sur la scène radiophonique; le micro et la conception d’émission me manquait beaucoup trop, car c’est une scène où tu te produis sans voir le public, c’est étrange et fascinant.

Et de ce retour, j’ai voulu proposer à des auditeurs français une émission sur la musique actuelle et alternative métissée latine bien trop peu connue par chez nous.


Clandestina - Pourquoi ce choix de Radio Transparence ?

Skale - Radio Transparence est une radio associative, non lucrative et qui a su garder le cap face à la marée des radios FM commerciales dans les années 80.
C’est donc une radio dite « libre », libre de ses choix, libre de prendre le temps, libre de l’éclectisme de ses programmes musicaux.
De plus, Radio Transparence est situé à Foix en Ariège, sur l’axe Toulouse-Aix les Thermes via l’Espagne…et ai transmise, en très bonne qualité sonore, sur Internet.
Quand j’ai proposé à l’équipe de Radio Transparence ce genre d’émission, elle fut alors accueillie à bras ouverts.


Clandestina - Cette émission porte donc sur la musique actuelle en Espagne et pays latins. Comment la qualifies-tu ?

Skale - Comme un outil de promotion d’artistes en émergence et un point d’actu de ceux plus connus dans l’hexagone voire la planète.
Par expérience, j’ai tendance à avouer ouvertement que les artistes latinos sont très mal représentés en France, que nombreux qui tournent en Europe ne sont toujours pas connus dans notre pays ! Je m’engage donc dans une démarche de promotion véritable, car le monde latino recèle de véritables talents qui méritent d’être cités, écoutés et boostés.


Clandestina - Quelle est selon toi son évolution par rapport à ses origines et, surtout, a-t-elle su faire sa place dans des pays non latins ?

Skale - Comme dit précédemment, la musique actuelle provenant des pays latins n’a vraiment pas sa place en France, malgré la grande vague de l’an 2000 où nous avons été submergé de musiques latines, qui pour la majorité furent très commerciales et Barcelone, par exemple avait l’opportunité de passer plus facilement les frontières pour « conquérir » la France, et bien cela n’a apparemment pas suffit… Je parle de Barcelone, car c’est un véritable nid de créations cosmopolites et si proche de la France.

En tant que manager, je me suis battue contre des organisateurs qui étaient curieux mais ne voulaient pas prendre de risques avec des artistes émergents malgré leurs potentiels artistiques, leurs talents.

En France, on le sait bien, il y a un réel malaise culturel de cette scène émergente et quelque peu alternative, alors si en plus tu veux y produire des artistes étrangers, imagine le boulot !

Et quand tu parles de groupes comme Macaco ou Ojos de Brujo qui tournent en international, qui en France va te dire « ah oui c’est super ça ! » ???
Non, tu rencontres des programmateurs ignorants de cette scène, malgré eux j’entends.

Et pour tout t’avouer, mise à part Sabor Discos à Mont de Marsan ou toi sur le web, je m’adresse surtout à l’Espagne pour obtenir l’info nécessaire pour l’émission.



Clandestina - D’ailleurs, qu’elle est sa place ici en France ?

Skale - Quasiment nulle, mise à part, bien sur, Manu Chao et Radio Bemba, mais bon la Mano Negra à l’époque avait une grande place en France, ou alors avoir la chance de rencontrer Ry Cooder par exemple qui a su révéler au public de grands artistes cubains, mais là c’est tellement aléatoire.


Clandestina - Quel avenir lui vois-tu ?

Skale - J’espère de tout cœur qu’elle aura un avenir florissant, prometteur. Il faudrait plus d’acteurs pour lui proposer une place.

Sur les ondes radiophoniques du web, on a Dj Inti qui envoie la super émission Alter Nativa, mais c’est bien trop peu. Et que dire des Festivals en France qui ont vraiment du mal à programmer de la musique latine autre que traditionnelle.

C’est bien dommage de ne pas reconnaitre la musique métissée latine, il y a énormément de richesse en elle, mélanger des styles comme du flamenco avec du reggae, du jazz ou autres et obtenir un résultat des plus détonnant, quel défi et quel délice !


Clandestina - Revenons à l’émission en elle-même, quel va être son déroulement?

Skale - Dans un premier et par souci de tester l’impact qu’elle peut et doit avoir, elle sera diffusée en direct de 19h30 à 21h les jeudis, tous les quinze jours, à partir du jeudi 14 février.

Donc une heure trente qui pourra, si besoin est, s’étendre sur 2 heures.

Disons juste qu’elle a une ambition : celle de devenir un support garanti de promotion. Si elle permet de tracer un chemin sur la destinée des artistes, elle aura déjà gagné beaucoup. Reste juste à la tester et Radio Transparence est un sympathique tremplin. Ensuite, vu qu’elle a cette merveilleuse possibilité d’être écoutée sur le web, je lui arrange une promo conséquente : pub auprès des médias mais aussi et surtout la création d’un site web qui permettra aux auditeurs et aux artistes, prods, managers…d’écouter la radio en ligne, de réécouter les émissions précédentes, de laisser des messages critiques et des idées, de savoir ce que sera la prochaine émissions, bref, un site où toutes recherches d’infos concernant l’émission y sera transcrite.

Et c’est par la contribution des artistes, des reporters, des managers, des prods que cette émission vivra pleinement. Toute personne mettant son grain de sel à ce projet sera également reconnue. Une émission au service des artistes, pour les artistes d’Espagne, Portugal, Italie et du continent latino-américain. Qu’ils se manifestent en masse, je leur offre une opportunité de promo en France qui se pointe à l’horizon !!!

Pour ce faire, envoyer toutes docs (Cd’s, bios, press book, calendriers concerts passés et futurs, actus…) à :

Skale – Association Sarao Productions – 3, rue des menuisiers – 09300 VILLENEUVE D’OLMES - FRANCE


Clandestina - Quelques noms à nous annoncer en avant-première ?

Skale - Et bien vu que mon association de promo et prod d’artistes SARAO PRODUCTIONS tend à se spécialiser dans la communication, j’ai pensé à quelques noms comme :

Radio Sarao ou Onda Sarao.

Maintenant, j’en appelle à la réflexion ! Si quelqu’un pense à un nom sonnant latino, facile à retenir et à comprendre par des auditeurs français, je prends ! Car cette émission est certes conçue par moi mais elle est à tous comme Radio Transparence…



Muchas gracias Skale…


A tod@s los artistas interesados en hacerse conocer en Francia gracias al programa de Skale, hay que contactar

Skale – Association Sarao Productions
3, rue des menuisiers
09300 VILLENEUVE D’OLMES – France
06 74 41 84 92
05 61 64 17 58
saraoprod@aliceadsl.fr


O bien

Radio Transparence
20, avenue du Général de Gaulle Espace Olivier Carol - 09000 Foix
Tel : 05 61 65 50 00



Radio Transparence | Site Officiel

Radio Transparence | Sur Winamp



Interview réalisée par Clandestina




5 commentaires:

ar valafenn a dit…

Travaillerais-tu pour cette radio par hasard ? ;-)
Pourrais-tu nous en dire plus, d'ailleurs, sur Radio Transparence ? C'est une radio alternative ? Latino ?

Skale a dit…

bonjour ar valafenn

pour tout savoir sur Radio Transparence :
http://www.radio-transparence.org/

c'est une radio associative alternative

mae a dit…

c'est un beau concept, en effet!

Skale a dit…

merci!

le site de l'émission est en ligne :

http://laondasarao.stools.net

http://laondasarao.com (à partir du 16/02/2008)


Skale

Clandestina a dit…

Ar Valafenn ---> et non, je ne travaille pas pour cette radio.

En ce qui concerne Radio Transparence, comme le dit Skale, c'est une radio associative alternative. Et rdv sur son site pour en savoir plus.

Mae ---> je trouve aussi! ;)

Skale ---> bizz en passant ;)

 
Real Time Web Analytics