23 mars 2007

Vote présidentiel… Voto presidencial… Presidential vote…



Lors des dernières élections présidentielles de 2002, les français furent nombreux à voter contre et non pour un candidat. En clair, une majorité a voté contre Le Pen et non pour Chirac. Il semblerait que se soit au tour du président de la république d’accomplir ce que l’on peut qualifier de « vote obligatoire ». Alors qu’il vient d’annoncer sa retraite politique Jacques Chirac a tout aussi officiellement annoncé qu’il voterait « tout naturellement » pour Nicolas Sarkozy. Si ce geste était attendu par le ministre-candidat – qui devrait quitter ses fonctions de ministre tout prochainement – il n’en reste pas moins que cela s’apparente plus à une formalité qu’à un cri du cœur. Il n’est un secret pour personne en effet que les relations des deux hommes ont été et sont des plus tumultueuses. Ainsi donc le fondateur de l’UMP s’est retrouvé dans la logique politique de soutenir le candidat de son parti, à savoir Sarkozy. Mais ce soutien, s’il réjouit l’un et embête l’autre, peut s’avérer négatif pour le candidat à la présidentielle. Lui qui se déclare libre en ne se considérant l’héritier de personne, se retrouve maintenant dans la continuité chiraquienne. Et ses adversaires n’ont déjà pas hésité à le lui démontrer. Soutien présidentiel donc, mais peut-être bien soutien empoisonné. Quoi qu’il en soit, et, quoi qu’il déclare, une fois dans l’isoloir Chirac fera, comme tout citoyen, ce que bon lui semble…


En las últimas elecciones presidenciales en 2002, los franceses fueron numerosos a votar contra y no por un candidato. Claramente una mayoría votó contra Le Pen (extrma derecha) y no por Chirac (derecha). Parecería que sea al torno del Presidente de la República realizar lo que se pede calificar de « voto obligatorio ». Mientras acaba de anunciar su jubilación política Jacques Chirac anunció también oficialmente que votaría « muy naturalmente » por Niccolas Sarkozy (derecha). Si este gesto era esperado de parte del ministro-candidato – debería dejar sus funciones de Minsitro próximamente – eso no es nada más que una formalidad y no un grito del corazón. No es en efecto un secreto para nadie que las relaciones entre los dos hombres fueron y siguen tumultuosas. Entonces el fundador del UMP (derecha) se encontró en la lógica política de sostener al candidato de su partido, es decir Sarkozy. Pero este apoyo, si alegra uno y no el otro, puede resultar negativo por el candidate al presidencial. Se declara en efecto libre y no se considera como el heredero de nadie, y ahora se encuentra en la continuidad de Chirac. Y sus adversarios ya no dudaron en demostrarlelo. Apoyo presidencial pues, pero quizá también apoyo envenenado. En cualquier caso, y que declara lo que quiere, un avez en el aislador Chirac hará, al igual de cada ciudadano, lo que bien le parece…


For the last presidential elections in 2002, French was numerous to vote against and not for a candidate. Clearly, a majority voted against Le Pen (extreme right) and not for Chirac (right). It would seem that it is now the turn of the president of the republic to achieve what one can describe as “obligatory vote”. Whereas he has just announced its political retirement, Jacques Chirac as officially announced he would “naturally” vote for Nicolas Sarkozy (right). If this gesture was awaited by the minister-candidate – who should leave sooner his function of minister – this is nothing else than a formality and not a gesture made with the heart. It is not a secret for anybody that the relations between both men were and are tumultuous. Thus the founder of UMP (right) is in the political logic to support the candidate of its party, namely Sarkozy. But this support, if it delights one and annoy the other, can be negative for the candidate to the presidential elections. He declared himself free and not considerate to be the heir of anybody, and now is found in the Chirac continuity. Of course its adversaries already shown him this. Presidential support thus, but perhaps poisoned support. In all cases, and no matter what he declares, once in the insulator Chirac will do, like any citizen, what seems good to him…




Sources : Le Monde



6 commentaires:

lacigale a dit…

je suis sure qu'il l'a fait expres pour embêter Sarko et c'est tant mieux ..et comme tu dis, dans l'isoloir, je doute qu'il vote pour lui !!

Petit ours a dit…

moi je pense que c'est un bon point pour sarko. tout le monde sait que ces deux-là se détestent et que sarko ait qq part obligé chirac à dire qu'il le soutenait aura sans doute, dans la tête des gens, plus la signification d'une victoire de sarko sur chirac et du fait qu'il est vraiment et définitivement l'homme fort.
et que chirac vote vraiment ou pas sarko dans l'urne ce n'est qu'un détail.

quintescent a dit…

On n'est jamais obligé de choisir quelqu'un en particulier, il me semble.
Je ne pense pas que Chirac en soit à se préoccuper de sa carrière, ni même de celle de ses petits amis.
Ou alors c'est qu'il espère l'inauguration d'une prochaine place Jacques Chirac à Paris...
Je pense surtout que son problème, c'est qu'il ne peut pas s'empêcher de faire des manoeuvres politiques. C'est devenu une seconde nature.

mae a dit…

c'est un cadeau empoisonné et je ne sais pas jusqu'à quel point Le pépé Chirac n'a pas fait exprès!!

petit ours a dit…

c'est ceux qui n'aiment pas sarkozy et qui ne voteraient de toute façon pas pour lui qui pensent que c'est un cadeau empoisonné, les autres s'en fichent ou trouvent ça bien.

tout le monde n'est pas à même de comprendre toutes ses/ces subtilités dont s'amusent entre eux les commentateurs et pseudocommentateurs politiques

Clandestina a dit…

Cig ---> bon pour le coup de l'isoloir, pas si sûre quand même mais ça serait drôle quand même :)

Petit Ours ---> en fait oui on peut le voir des deux côtés : soit Sarko devient homme fort de par l'appui officiel de Chirac ; soit ça le descend...

pas si sûre que ça que seuls les non partisans de Sarko pensent ça...

Quinte ---> si c'est devenu sa seconde nature, il va s'ennuyer alors après :)

Mae ---> c'est tout la question!!! :)

 
Real Time Web Analytics