02 novembre 2007

Tabou… Tabú… Taboo…

France – Il y a des sujets sensibles à éviter. La journaliste américaine Lesley Stahl l’a récemment appris à ses dépens lors d’une interview avec le président français, Nicolas Sarkozy. Alors qu’elle l’interrogeait sur son récent divorce, elle a vu ce dernier, sans doute encore sous le choc, se lever et la planter sans autre forme de procès. Divorce qui a dû lui coûter cher si l’on en croit la récente décision présidentielle annoncée dans la semaine d’augmenter de 140% le salaire du chef de l’état. Bon d’accord je m’avance un peu sur les raisons véritables puisque officiellement il s’agit d’aligner le salaire du président de la république à celui du premier ministre, à savoir dans le cas présent 19.000 euros par mois. Enfin lorsque je parle de salaire du chef de l’état, comprenez argent de poche, puisque ses diverses dépenses sont prises en charge par l’état. Qu’à cela ne tienne, beaucoup de voix entendues ici et là s’accordent à dire que tout ceci est normal et que les salaires attribués à ces deux hautes fonctions doivent être égaux. Qu’ils aient un salaire égal, soit, mais pourquoi ne pas avoir revu à la baisse celui du premier ministre ? Il est assez étrange de constater que personne ne semble avoir penser à cette solution. Surtout en ces temps où le même Sarko veut réformer certains systèmes de retraite qu’il juge trop privilégiés, de façon à ce que tous les français soient égaux quant au système de retraite. Mais alors une question me vient à l’esprit : dans le même ordre d’idée que celui appliqué dans le cas du salaire présidentiel, pourquoi ne pas relever le système de retraite de chaque français au niveau du système dit privilégié? C’est vrai ça Nico, pourquoi ?...


Francia – Hay temas sensibles que evitar. La periodista americana Lesley Stahl lo aprendió recientemente en una entrevista con el Presidente francés Nicolas Sarkozy. Mientras lo preguntaba sobre su reciente divorcio, vio este último, seguramente aún emocionado por eso, levantarse y dejarla sin otra forma. Divorcio que debió costalre mucho si se cree la reciente decisión presidencial anunciada este semana de aumentar de unos 140% el salario del jefe del estado. Bueno, de acuerdo, me avanzo un poco sobre las razones verdaderas puesto que oficialmenet se trata de alinear el salario del Preisdente de la República al del Primer Ministro, es decir en el caso presente 19.000 euros al mes. Incluyen cuando hablo de salario del jefe de estado, dinero de bolsillo, puesto que el estado paga sus diferentes gastos. De todo eso, muchas voces oídas aquí y allí se conceden a decir que todo esto es normal y que los salarios asignados a estas dos altas funciones deben ser iguales. Que tengan un salario igual, de acuerdo, pero ¿porqué no haber revisado a la bajo lo del Primer Ministro ? Es bastante extraño darse cuenta que nadie parece haber pensado a esta solución. Sobre todo en este tiempo en cual el mismo Sarko quiere reformar algunos sistemas de jubilación que juzga demasiada privilegiado, de modo que todos los franceses sean iguales en cuanto al sistema de jubilación. Pero entonces una cuestión me viene al mente : en el mismo orden de idea que el aplicado en el caso del salario presidencial, ¿porqué no subir el sistema de jubilación de cada francés al sistema dicho privilegiado ? Eso es verdad, Nico, ¿porqué ?...


France – There are significant subjects to avoid. The American journalist Lesley Stahl learned it recently during an interview with the French president Nicolas Sarkozy. Whereas she questioned him on his recent divorce, she saw this last, undoubtedly still under the emotion, to get up and leave her without any form of explication. Divorce which had to cost him a lot if one believe the recent presidential decision announced this week, to increase of 140% the wages of the President. Well I advance myself a lot speaking of this reason since the official one is to align the wage of the President and the one of the Prime Minister, namely in this case 19.000 euros per month. In reality, when I speak about wage of the president, you have to understand pocket money, since his various expenditures are dealt by the state. About this, a lot of voices heard this week, agree to say that all this is normal and that the wages allotted to these two high positions must be equal. I am agree with the fact they have the same wage, but why not have re-examined the one of the Prime Minister and fall it? It is rather strange to note that nobody seems to have think in this solution. Especially in these times when the same Sarko wants to reform certain retirement systems he judges too privileged, to make all French equals about retirement system. But then a question comes to my mind : in the same order of idea as the one applied in the case of the presidential wages, why not raise retirement system of each French on the level of the system says privileged? It is true, Nico, why?...


Sources : 24 Heures

Libération

5 commentaires:

lacigale a dit…

j'ai vu la vidéo dans sa totalité et tu sais que loin de moi l'idée de défendre Sarko, mais ce qu'on nous montre de l'interview n'est qu'un résumé et là je peux le comprendre, elle a vraiment insisté avec toute la lourdeur que peuvent avoir parfois les américains..j'aurais fait comme lui je crois ! Pour le reste, c'est clair que l'alignement...faut pas pousser..

alea a dit…

Il est trop fort notre petit Nicolas!!!

Sur son salaire, je trouve plus sain que ce soit l'Etat qui prenne en charge ses "petits" frais plutôt que ses amis Bouygues et consorts... Ca a le mérite d'être plus clair. Quant à la somme, compte tenu de ce avec quoi sont obligés de vivre une partie de la population, ils (Président, ministres, grands fonctionnaires... ) pourraient avoir la décence de se contenter de montants plus modestes.

Enfin sur l'interview américaine... Question complètement déplacée de la part de la journaliste, mais d'un autre côté quand on utilise sa vie privée et qu'on en joue... On peut s'exposer à ce genre de déconvenues.

Miranoss a dit…

Pour l'info:
Ce n'est pas 140% mais plus précisément 172% ! ( la calculette sa sert ^^ )
Et ensuite les mots sont les mots ! Il ne reçoit pas de "salaire" mais une "indemnité".

Cela change les choses non ???

Sinon le reste ce passe de commentaires ...

Pilar M Clares a dit…

Pues sí, y de los españoles, venga. esa sensación de que la política cuesta mucho es un peso pesado sobre nuestras vidas. Saludos, Clandestina, besos.

Clandestina a dit…

Cig ---> je rejoins Alea. Sarko met sa vie familiale en avant et en joue. Il a le retour de bâton. Je le plains aps sur l'action.

Alea ---> oui, il est certain qu'il est préférable que ça soit l'état qui paie ses "frais" plutôt que ses "amis". Mais bon... il y a des limites!

Miranoss ---> tu as bien fait d'apporter ces précisions!

Et oui... no comment...

Pilar M Clares ---> pues si, la politica cuesta mucho. No es solamente una sensacion.

Besos

 
Real Time Web Analytics