22 mai 2007

Internaute en prison… Internauta en prisión… Net surfer in prison…


Grand débat s’il en est, celui des téléchargements fait régulièrement la une de l’actualité. La seule chose de sûre est qu’il est interdit de télécharger illégalement une chanson, un film ou un jeu. Télécharger seulement ? Non, il est également interdit de mettre illégalement à disposition du public toute œuvre qi fait l’objet de droits d’auteur. C’est ce qu’a très certainement oublié cet internaute de Hong Kong qui vient d’être condamné, et c’est une première pour ce type de délit, à une peine de prison ferme (3 mois) pour avoir mis illégalement à disposition des films piratés via le réseau d’échange BitTorrent. Il faut dire que le garçon ne faisait pas dans la discrétion puisqu’il invitait d’autres internautes à télécharger les films en sa possession via un forum consacré au cinéma. Vous voilà prévenus donc : ni téléchargement ni mis à disposition illégale. Je maintiens cependant qu’une table ronde réunissant les maisons de productions, les artistes, les fournisseurs d’accès et les internautes devraient avoir lieu afin d’affiner les législations (nationales et intternationales) actuellement en vigueur…


Gran debate que el de las descargas ilegales que hacen regularmente la una de la actualidad. La única cosa clara en la matera es que se prohibe descargar ilegalement toda canción, película o todo juego. ¿Solamente descargar ? Claro que no sino también poner ilegalement a disposición del público cualquier obra con unos derechos de autor. Es lo que ha seguramente olvidado este internauta de Hong Kong que han condenado, y es la primera vez por este tipo de delito, a una pena de prisión firme (3 meses) para haber puesto ilegalemente a disposición unas películas pirateadas mediante BitTorrent. Hay que preciar que el muchacho no hacía en la discreción puesto que invitaba a otros internautas a descargar las películas en su posesión mediante un foro consegrado al cine. Ya estan avisados : ni descargas ni puesto a disposición ilegal. Mantengo mientras todo esi que hay que abrir und ebate reuniando las casas de producciones, los artistas, los proveedores de acceso y los internautas para precisar las legislaciones (nacionales e internacionales) actualmente vigentes…


Important debate which is regularly on the actualities than the one about illegal downloads. One thing is sure : it is prohibited to illegally download a song, a film or a game. Just to download? No, it is also prohibited to illegally place at the disposal of the public any work subject to royalties. It is what doubtless forgot this net surfer from Hong Kong who has just been condemned, and it is the first time for this type of offence, to firm prison (3 months) to have illegally placed at the disposal of the public pirated films via BitTorrent. It is important to say that the guy did note make with discretion since he invited net surfers to download films in his possession via a forum devoted to cinema. You are thus prevented : neither illegal download nor disposal. I however maintain that a public debate between house of productions, artists, suppliers of access and net surfers should take open in order to refine the legislations (nationals and internationals) currently in force…


Sources : ZDNet



4 commentaires:

mae a dit…

actuellement le flou est tel que tout et n'importe quoi peut être puni ou pas selon le moment et les pays, moralité:l'idéal est de se trouver au bon moment dans le bon pays pour s'en tirer sans encombre et piller allègrement un patrimoine musical ou intellectuel alors qu'un partage bien réglementé serait le bienvenu.

quintescent a dit…

J'espère qu'ils vont rendre le corps à la famille après les trois mois.

quintescent a dit…

Regarde plutôt ici:

http://www.01net.com/editorial/349226/musique/la-lutte-automatisee-contre-les-pirates-a-nouveau-d-actualite/

Clandestina a dit…

Mae ---> d'accord sur l'ensemble.

Quinte ---> merci pour l'info, je l'avais pas vu celle-là

 
Real Time Web Analytics