15 mars 2007

Le cas Dan Brown… The Dan Brown case… El caso Dan Brown…


Le nom de Dan Brown ne vous est certainement pas inconnu. Pour cause le désormais célèbre auteur du Code Da Vinci, vendu à plus de 79 millions d’exemplaires dans le monde, semble avoir très bien compris les recettes du succès. Entre ésotérisme, histoire, sociétés secrètes et mystère, Dan Brown a su s’attirer tout autant les faveurs du publics que les foudres de l’Eglise et autres puristes des textes sacrés. Ces deux passions accroissent évidemment la notoriété de l’auteur ainsi que de ses ouvrages. Engouement amplifié encore par le mystère dont Dan Brown entoure son œuvre avant sa publication, et le plus possible après. Mystère dont bénéficie son prochain livre à paraître certainement en 2008 et dont l’éditeur a tout juste consenti à révéler qu’il se déroulerait à Washington et que le célèbre professeur en symbologie religieuse, Robert Langdon, y croiserait mormons et francs-maçons. Ça s’agite donc dans les loges puisque certains auraient demandé à lire le manuscrit afin de rectifier les possibles erreurs du livre sur le sujet. L’auteur a donc encore une fois misé sur les sociétés secrètes et si nombre de romans ont été publié suite au Code Da Vinci afin d’en expliquer les symboles, le phénomène inverse se produit avec cette prochaine publication. En effet, alors qu’il faut attendre plus d’un an avant de pouvoir le lire, deux livres commentant ce roman sont déjà en vente! C’est une évidence, le nom de Dan Brown fait vendre. C’est donc à ce stade que nous nous interrogeons sur la valeur littéraire de l’auteur et sur ce qui le pousse à écrire et publier. En un mot comme en cent, Dan Brown est-il un écrivain au talent incontestable ou alors un commercial hors pair ?...


The name of Dan Brown is certainly not unknown for you. The reason is that the now famous author of the Da Vinci Code, sold to more than 79 million books on the world, seems to have perfectly understood the receipts of success. Between esotericism, history, secret societies and mystery, Dan Brown knew to attract as much the public favours as the lightning of the Church and other purists of sacred texts. These two passions increase obviously the notoriety of the author as well as his works. Passion still amplified by the mystery of which Dan Brown surrounds his work before publish it, and as much as possible, afterwards. Mystery from which profits its next book, certainly published in 2008, and whose editor just agree to reveal that it would be held in Washington and that the famous professor in religious symbology Robert Langdon, would cross there Mormon and members of Freemasonry. Lodges are agitated to this announce, and some would have required read the manuscript in order to rectify possible errors of the book about the subject. Thus the author once again bet on secret societies and if a number of novels were published following the Da Vinci Code in order to explain some symbols tackled on the book, the opposite phenomenon occurs with this next publication. In effect, whereas it is necessary to wait more than one year before being able to read it, two books commenting this novel are already on sale! It is obvious, the name of Dan Brown, makes sell. It is thus at this stage that we wonder about the literary value of the author and what is his motivation to write and publish. In a word, is Dan Brown a writer with an undeniable talent, or then a great commercial?...


El nombre de Dan Brown no les es ciertamente desconocido. Por causa, el famoso autor del Código Da Vinci, vendido a más de 79 millones de ejemplares en el mundo, parece haber entendido perfectamente los ingresos del éxito. Entre esoterismo, historia, sociedades secretas y misterio, Dan Brown supo atraerse las favores del público tan como los rayos de la Iglesia y otros puristas de los textos consagrados. Estas dos pasiones aumentan por supuesto la notoriedad del autor así como la de sus obras. Entusiasmo ampliado por el misterio cuyo Dan Brown rodea sus obras antes de su publicación, y lo más posible después. Misterio del que beneficia su próximo libro que debe ser publicado en 2008, e incluido el editor estuvo solamente de acuerdo para revelar que se va a desarrollar en Washington y que el famoso profesor en símbologia religiosa, Robert Langdon, cruzaría mormones y francmasones. Por eso las logias se agitan puesto que ya algunos habrían pedido a leer el manuscrito al fin de rectificar los possibles errores del libro acerca de ellos. El autor pues apostó una vez más sobre las sociedades secretas y si se publicó numerosas novelas a raíz del Codigo Da Vinci para explicar los símbolos, se produce el fenómeno opuesto con esta próxima publicación. En efecto mientras es necesario esperar más de un año antes de poder leerla, ¡dos libros comentandola ya están a la venta ! Es entonces una evidencia, el nombre de Dan Brown hace vender. Es pues en esta fase que se puede preguntar sobre el valor literario del autor y sobre su motivación a escribir y publicar. En una palabra, ¿es Dan Brown un escritor con un talento innegable o bien un comercial de genio ?...



Sources : Pépites

L’Express



11 commentaires:

quintescent a dit…

Dan Brown, c'est le pseudo à qui ?

lacigale a dit…

il est lisible et très malin je crois ;-)

alea a dit…

J'ai pris bien du plaisir à lire Da Vici code, même si c'est tiré par les cheveux, mais l'enchaînement des premières "révélations" m'avaient scotchées au livre. Quant à la qualité littéraire... mais c'est une autre histoire.

Nathalie a dit…

Le monde moderne nous oblige a etre polyvalent, donc je dirais ecrivain et un commercial.

Darth Seethus a dit…

Darth n'aime pas se faire de la pub mais il a déjà longuement écrit sur le sieur sus visé sur son blog: http://darthseethus.canalblog.com/archives/2006/05/16/1892716.html

quintescent a dit…

Commercial, c'est vite dit.
J'ai acheté le Da Vinci Code à 1 centime (0,01€) sur Amazon, parce que l'exemplaire était légèrement écorné.
C'est un des auteurs les moins chers du monde.

Ingivaldur a dit…

Dan Brown, bof...
J'aime mieux
The Illuminatus Trilogy
par Robert Anton Wilson
;-)
(Les comms, je ne peux
en lire que la moitié
gauche...)

Clandestina a dit…

Cig ---> malin oui, je crois qu'on peut dire ça ;)

Alea ---> oui je crois qu'on ne peut aps lui enlever ça : côté suspense (du livre s'entend!!!) il s'y connait...

Nathalie ---> le monde moderne nous y oblige ou alors entrons nous très (trop ) facilement dans son jeu!?!

Clandestina a dit…

Darth ---> y a pas de mal à se faire un peu de pub ;)

Quinte ---> si si commercial (bon sauf avec toi visiblement!!! mais on peut supposer que dans ton cas, le non commercial est le vendeur soit Amazon ;) )

Ingivaldur ---> ah ah je connais pas ce Robert Anton Wilson. Je note, je note :)

(bizarre ça que tu ne puisses que lire la moitié gauche des com.....)

quintescent a dit…

Quand on ne peut lmire que la moitié des coms, on fait clic droit et "lire dans une nouvelle fenêtre".
C'est une curiosoté de Blogger.

Clandestina a dit…

Quinte ---> merci :)

J'aurais appris un truc moi ce soir...

 
Real Time Web Analytics